Le Train qui pue

« Le TER numéro 16575 à destination du Mans partira voie 23. »

L’annonce résonne. Signal déclencheur d’une cohue soudaine. Secouez la fourmilière, et Montparnasse-Bienvenüe n’aura plus d’accueillant que son nom.
Et ça grouille là-dedans ; de ceux qui vont travailler, et des autres qui passeront un week-end morne chez Mémé Josette, même si elle ne reconnaît plus personne.

On s’affole, non pas par peur de rater le train, mais plutôt pour s’assurer une place assise. Dessein fourbe camouflé sous l’heure qui presse à peine. Bousculades et braillements d’enfants. Les fesses s’installent une à une sur les sièges, les sacs trouvent leurs places sur les porte-bagages, on pose ses ordinateurs sur les tablettes. Le départ est imminent.

Et puis la mauvaise surprise :  une odeur.
Ça commence par un fumet lointain, quelque chose de vaguement présent, à peine identifiable. Quelques passagers lèvent le nez, plus ou moins discrètement ; on cherche – qu’est-ce que c’est ? D’où ça vient ? Le fond du wagon plutôt, non ? Et puis ça se corse, la fragrance s’affirme. C’est sucré, on ne sait pas dire si la personne s’est douchée sous Angel de Mugler, roulée dans un déo Tahiti vanille ou si elle a passé la nuit avec un désodorisant à chiottes bas de gamme. Toujours est-il que les narines sensibles des passagers pris au piège se froncent. Certains respirent déjà dans leurs écharpes et finissent par bénir cette bruine merdique grâce à laquelle ils ont pensé à se couvrir.

Tous les sièges sont désormais occupés. Des voyageurs au regard paniqué cherchent néanmoins une place miraculeuse pour y retrancher leur flair trop émotif. Trop tard ; ce sera ici, ou debout. Le signal a retentit, les portes sont closes à présent.

On part, résigné, avec seulement une question en tête : qui vomira le premier ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s