Polyvalence

Le sexisme, c’est un monstre à mille tentacules. Il gangrène le monde dans lequel on vit, il s’engouffre sous la peau et il détruit. J’y ai pensé une nuit et le matin j’ai écrit. Je fais ça souvent. Et puis je garde pour moi. Mais pas cette fois. J’ai lancé un appel à participation, parce qu’il faut être plein pour faire la révolution.

Nous sommes des milliards.

À avoir vécu quelque chose qui ne s’en va pas et qu’on ne peut pas montrer. Pas parce qu’on ne veut pas. Mais parce que ça ne marche pas comme ça. Il y a tant d’histoires autour d’une histoire, il faudrait tout expliquer. Sinon on nous dit qu’on exagère, qu’on a notre part de responsabilité, qu’on a mal interprété. Peut-être, parfois. Mais toujours, sûrement pas. Et même si c’est un point de vue, dans notre réalité, c’est ça qu’il s’est passé.

J’ai eu envie de laisser chacun-e s’exprimer sur sa réalité, sans avoir à se justifier.

Au cours des dernières semaines, j’ai reçu des dizaines et des dizaines de témoignages sur les violences sexistes. Les voici réunis sur Internet. Parce qu’il faut qu’ils soient lus. Et relus. Et relus. Et relus. Tout le monde sait, mais peu acceptent d’y penser. Et pendant qu’on préfère regarder ailleurs, une personne est humiliée, une personne est frappée, une personne est piétinée, une personne est violée.

Que dis-je « une » … ? Des milliards.

Tan

 

Le résultat de cette réflexion, c’est un blog qui a désormais muté en un site : polyvalence-mp.com. Comme l’indique sa préface, il regroupe une multitude de témoignages autour de sujets différents mais tous liés – directement ou indirectement – au sexisme. On y retrouvera ainsi des thèmes comme l’IVG, les troubles du comportement alimentaire ou les violences sexistes, mais aussi des écrits sur la contraception, le rapport au corps et le coming-out.

Le premier thème à avoir fait l’objet d’un appel à participation était autour des violences sexistes. Les témoignages ont été regroupés pour créer des fanzines, afin de diffuser au maximum la parole des victimes, trop souvent ignorée.

Vous pouvez participer en témoignant ou en illustrant un des témoignages déjà en ligne, si c’est dans vos compétences (les miennes se limitant à des bonhommes-bâton, j’écris). À défaut de participer, vous pouvez aussi lire et partager les textes, ou imprimer vous-mêmes les fanzines (en téléchargement libre) et les distribuer. Et en plus de tout ça, si vous avez envie de filer un coup de main, vous pouvez participer à la cagnotte qui permettra de payer l’impression de ces brochures afin qu’elles soient diffusées (associations, festivals, manifs, librairies, etc.) et distribuées hors de Paris.

Voilà, merci d’avoir tout lu, la suite vous appartient.

 

Polyvalence

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s